Pour aller plus loin…

.

Success story: Elodie Wery

Avec le printemps, on commence une nouvelle série: les success stories de la reconversion professionnelle ! J’adore rencontrer des personnes hors du commun, qui ont cru en leurs rêves, et qui partagent la même vision que la mienne. Aujourd’hui, je vous présente Elodie Wery.

Issue d’une famille nombreuse, Elodie a toujours été autonome et éprise de liberté.
Incapable de tenir assise derrière un bureau, de supporter l’autorité d’un patron et la lenteur administrative, elle a très vite compris qu’elle monterait sa propre boîte.Tout juste diplômée en communication à l’IHECS, elle a enchaîné différentes expériences professionnelles sans conviction.

Dégoûtée par le monde du travail et son fonctionnement étrange, maman d’une famille nombreuse à son tour, elle a décidé de devenir son propre patron dans une activité en plein essor: le Home organising.

 

Bonjour Elodie, pour les rares personnes qui ne te connaissent pas encore, qui es-tu, comment te décrirais-tu ?

Je suis une jeune femme de 33 ans bourrée d’énergie et passionnée par mon métier de Home Organiser.

Je suis aussi maman de 3 enfants (8, 8 et 6 ans) et en couple avec mon âme soeur depuis plus de 16 ans.

Il y a 6 ans, j’ai décidé de changer de cap et j’ai lancé ma propre activité en tant qu’indépendante.
Depuis, les choses n’ont jamais cessé d’évoluer!
Mes enfants grandissent et ma boîte aussi!
Mais attention de ne pas aller trop vite… Je suis une vraie épicurienne, adepte de la slow life et je tente de profiter de chaque instant, de donner un maximum aux autres et de prendre un max de plaisir dans tout ce que je fais.
Je travaille comme je vis: à 200%.

 

Ton projet professionnel ne s’est pas construit en un jour. Peux-tu nous partager quand et comment il a émergé ? Te souviens-tu du jour où tu as eu THE idée ?

Oh oui! Je m’en rappelle comme si c’était hier! Je suivais une formation pour me réorienter professionnellement et une coach m’a demandé ce que je faisais quand je ne me sentais pas bien. J’ai répondu spontanément: je range ma maison! Elle m’a alors conseillé d’aller faire des recherches dans cette voie et je suis très vite tombée sur des sites américains et français qui parlaient de Home Organising. Cela a été une révélation!
De là, tout a commencé.
J’ai suivi des formations dans des branches où je manquais de compétences (comptabilité, réseaux sociaux, conception d’un site internet,…) et j’ai réfléchi à la gamme de services que je pouvais proposer.
Puis j’ai été frapper à toutes les portes: structures d’accompagnement, BEP, IFAPME, SMART,… Et j’y ai trouvé des gens compétents qui m’ont guidé jusqu’au lancement de mon activité (9 mois plus tard).
Pour la petite anecdote, je n’étais pas encore officiellement lancée que la presse me demandait déjà pour venir filmer un ‘chantier’.
J’ai donc dû demander à des clients fictifs de jouer le jeu!
Je ne les remercierai jamais assez ;°)

 

Quel était ton état d’esprit, quels étaient tes convictions et doutes au démarrage ? 

Je sortais de 2 ans d’arrêt, 24h/24 à la maison avec mes trois petits monstres… J’étais donc en perte de confiance en moi et remplie de doutes quant à la réussite d’un si ambitieux projet. Pas d’indépendant autour de moi, personne ne comprenait ce que je voulais lancer. Même les structures d’accompagnement avaient des doutes! Mais une petite flamme en moi venait de se rallumer et je m’y suis accrochée avec une force féroce!
Je voulais sortir de cette situation. Je voulais exploiter mes compétences. Je voulais me prouver que j’étais capable d’y arriver.
Alors, j’ai arrêté de réfléchir et je me suis mise en mouvement.
Je suis sortie de ma zone de confort et j’ai fait le grand saut!

 

Quelles sont les difficultés, obstacles que tu as rencontrés sur ta route ?

L’incompréhension de mon entourage (sauf mon conjoint qui dit toujours qu’il est mon premier fan), le passage au statut d’indépendant, les quelques risques financiers au démarrage, la difficulté de faire connaître ce nouveau service, la peur de ne pas être à la hauteur, les démarches administratives rébarbatives, le manque de temps et de disponibilités à cause de mes enfants (qui étaient encore des bébés!), le changement de rythme et d’organisation familiale… Des obstacles il y en a tellement au début que beaucoup ne démarrent jamais! Alors, j’ai couché ces freins sur le papier et j’ai cherché une solution pour les lever un à un, sans me décourager.
Tout cela n’aurait pas été possible sans le soutien, la bonne volonté et l’aide de mon conjoint qui a aussi changé son fusil d’épaule pour me permettre de me réaliser à travers ce projet.

 

Quand ton projet a-t-il véritablement décollé ? Comment cela s’est-il concrétisé ?

Très très vite! Trop vite! Dès la diffusion du premier reportage vidéo, les demandes sont arrivées ;°). Et dès que les premières demandes sont arrivées, les premières potentielles collaboratrices ont frappé à ma porte. C’était assez surprenant et flippant de voir que la demande existait mais rassurant de voir que mon intuition était bonne.

 

Quels sont les atouts que tu possèdes, qui t’ont aidée à mener à bien ta carrière d’entrepreneuse ?

Ne nous voilons pas la face… Il en faut des atouts pour survivre dans le monde de l’entrepreneuriat! Et il faut de sacrées épaules!
Je pense que je suis quelqu’un de très intuitif et donc d’ultra-rapide. Dès que je flaire une bonne idée, je fonce. Et puis je n’ai pas du tout peur de l’échec. Je teste, je foire, j’adapte. Je suis quelqu’un de très résilient et je suis très orientée solutions. Je suis aussi une bosseuse, le travail ne me fait pas peur.
Un autre avantage est sans doute ma facilité à communiquer vers l’extérieur, entre autres au travers des médias. Cela a grandement aidée! Et puis je pense aussi que ma faculté à me remettre sans cesse en question et à ne jamais me reposer sur mes acquis m’aide énormément. Pour moi, rien n’est jamais figé, tant qu’il y a de la vie, il y a du mouvement ;°).

 

Que recommanderais-tu à ceux qui chérissent un rêve, quels conseils prodiguer à ceux qui n’osent pas ?

Un rêve n’a d’intérêt que si on essaye de le réaliser! Peu importe que vous arriviez ou pas, ce qui compte n’est pas le résultat final mais la traversée. On est sur terre pour si peu de temps, c’est notre devoir de faire en sorte de vivre ce voyage pleinement et avec une seule quête: se rapprocher du bonheur. Et ma plus grande découverte des dernières années est que le bonheur n’est atteint qu’en rendant les autres heureux. C’est au travers de ce que l’on donne que l’on reçoit. C’est magique!

Ceux qui n’osent pas doivent commencer par comprendre leurs freins, à les lister. Puis il faut se mettre en quête de solutions pour chacun des freins et faire preuve d’une grande imagination pour rendre tout ça possible.

Le changement amène le changement! Donc je leur conseillerais aussi de commencer par changer quelque chose dans leur vie: changer de maison, de pays, de coupe de cheveux, de sport, de partenaire,… Bref, marquer le coup.
C’est le premier pas qui est le plus compliqué… Les suivants viennent tout seuls!

 

De quoi es-tu la plus fière aujourd’hui ? Quels sont tes projets pour demain ?

Je suis très fière de m’offrir cette liberté au quotidien. Fière d’être le capitaine de mon navire et de ma vie. Fière de me lever chaque matin en sachant parfaitement pour qui et pour quoi.

Je suis fière de contribuer au monde de demain à travers mon métier et de permettre à d’autres que moi de changer de métier en devenant Home Organiser.

Je suis fière d’avoir réussi ce pari fou et cela me donne l’énergie d’en lancer d’autres! Je suis en plein dans l’écriture de mon premier bouquin (qui regroupera ma méthode et tous mes conseils) mais je rêve aussi de faire de la scène ou de la télévision. C’était mon rêve de petite fille… et quelque chose me dit que tout ce que j’ai fait jusqu’à présent n’a jamais cessé de m’en rapprocher!

 

Merci Elodie, pour ce témoignage hyper inspirant… 

 

Le lien vers le site d’Elodie, c’est ici: https://www.elodiewery.be

A bientôt, ici ou ailleurs !

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos

J’aide les personnes sensibles à trouver leur sens, afin qu’elles prennent leur place dans un monde qui n’attend qu’elles.

.