Human Design

Petite intro

Le Design Humain (Human Design) est un système unique de connaissance de soi, il s’agit d’un système logique et empirique, basé sur l’astrologie, le I-Ching, la Kabbale, les chakras et la mécanique quantique. Il nous fournit une carte de nos forces et potentiels.

Ce n’est pas une croyance ésotérique: il nous offre une vraie carte routière pour revenir à soi. Il s’agit ensuite d’expérimenter dans le concret, afin de voir sa vie changer pour le meilleur.

Mon chemin avec le Human Design 

Le Human Design a croisé mon chemin il y a deux ou trois ans, mais je n’étais pas prête. Cela me semblait trop complexe, j’étais perdue devant tous ces symboles et ce langage que je trouvais parfois trop obscur. 

Jusqu’à ce qu’il me percute à nouveau il y a 1 an et que je me prenne de passion pour ce système, mécanique et non spirituel… Et pourtant une voie extraordinaire vers l’éveil à soi. 

J’aime utiliser cette image: je considère que le MBTI et l’ennéagramme sont une construction de la personnalité, un iceberg dans l’océan.  
Le MBTI en serait la pointe visible (les comportements, la cognition), tandis que l’ennégramme en serait la partie immergée (les peurs et motivations inconscientes). 
L’iceberg se crée (et se rigidifie…) au gré des expériences de la vie, des conditionnements, traumas, etc. 

 Le Human Design est l’océan dans lequel l’iceberg a pris forme. Il recèle la réalité de notre structure profonde, avant tout impact de l’environnement

Ce que m’ont appris le MBTI et l’Ennéagramme 

J’ai d’abord découvert le MBTI lors de mon ancienne vie dans les Ressources humaines. Je suis INFP. Idéaliste, j’ai une intuition développée et une grande capacité à faire face aux imprévus… Mais aussi, j’ai eu des difficultés à finir ce que je commence, des questionnements existentiels pénibles (pour les autres et moi), un certain manque de sens pratique.  

L’impression de ne pas rentrer dans les cases. De me lasser trop vite. 

L’ennéagramme a été l’étape suivante dans mon parcours d’introspection. En “base 4”, la mélancolie, avec toujours ce sentiment d’être différente. L’impression qu’il me manquait toujours quelque chose, d’avoir quitté un paradis perdu, de souffrir d’une terrible blessure d’abandon et toujours, me demander qui j’étais et pourquoi j’étais faite. 

Rien ne me faisait plus plaisir, en cheminant vers moi, d’aider l’autre à cheminer lui aussi. Dans mon ancienne vie RH, j’aimais par-dessus tout, sortir du cadre strict des entretiens (recrutement, évaluations etc etc), et montrer à l’autre ses potentialités cachées. Lui proposer un autre sens, une autre lecture, plus profonde, de lui-même.  

S’il n’était pas recruté, il repartait au moins avec un peu plus de confiance, peut-être même d’amour, pour lui-même. 

Je suis Générateur sacral 4/6 

J’ai beaucoup, beaucoup utilisé le MBTI et l’ennéagramme dans mes accompagnements ces dernières années. J’ai toujours adoré ces méthodes de connaissance de soi. J’ai aussi beaucoup lu sur le haut potentiel et l’hypersensibilité, les personnalités et parcours atypiques: une pierre de plus à l’édifice. Mais toujours, il me manquait quelque chose… Toujours les mêmes questions sans réponses. Comment savoir pourquoi nous sommes là, pourquoi nous sommes faits, qui nous sommes vraiment ? Et surtout, comment déployer son plein potentiel et vivre une vie plus alignée, et donc plus légère ?

Avec le Human Design, j’ai découvert que je n’avais pas à me poser certaines questions: je ne suis pas faite pour savoir qui je suis. Ni pour savoir de quoi demain est fait. Je suis générateur. Je suis ici pour jouir de la vie dès maintenant. Suivre ma joie, chaque jour. Répondre dans l’instant aux idées que l’univers m’envoie continuellement, et répondre par un OUI enthousiaste si je me sens inexplicablement attirée par ces idées et leur concrétisation. Si je ne suis pas certaine de l’être, pas de compromis: c’est non, en tout cas pour le moment. Suivre les signes que mon corps m’envoie, même s’ils défient tout logique.

  • Je n’ai pas à répondre à toutes les questions qui me traversent.
  • Je n’ai pas à démontrer intellectuellement que j’ai raison.
  • Je n’ai pas à prouver ma valeur. Ni à savoir qui je suis, vers où je vais.
  • Je suis empathe, mais je ne suis pas fragile.
  • 99% des émotions que je ressens ne sont pas les miennes.
  • Je peux arrêter de lutter. Accepter de recevoir. Lâcher ce qui ne m’anime plus, ce qui me plombe.
  • J’ai un instinct et une audace hors pairs.
  • Je suis incroyablement intuitive pour décrypter l’autre, ses potentialités et ses motivations cachées.
  • Je suis ici pour être bienveillante et jouir de l’existence, et plus c’est le cas, plus j’attire les belles opportunités et les belles personnes dans ma vie.

Mon profil

Mon profil 4/6 signifie que mon réseau est important pour moi, et que je peux être inspirante pour lui. Je peux être tiraillée entre cet élan du coeur qui me pousse à aider ma communauté, et le besoin de me retirer et d’adopter un point de vue plus sage et détaché sur la vie. Pour ensuite faire bénéficier mon réseau de ce regard. J’ai tellement de centres énergétiques ouverts ou indéfinis (les centres blancs sur le schéma plus haut) que je suis happée facilement dans l’énergie des autres. Je dois être très vigilante à protéger mon énergie. En ligne 6, j’ai vécu une vie en 3 phases pas toujours reposantes: jusqu’à 30 ans, j’ai cumulé les expériences, à partir de 30 ans, je suis “montée sur le toit” pour en tirer des enseignements. A présent, je me rapproche des 50 ans, dernière phase au cours de laquelle je peux inspirer par mon vécu, et tout ce que j’en ai retiré.

Mes centres blancs, mon super pouvoir

Mon super pouvoir, c’est que cette quantité de centres blancs fait de moi un super amplificateur, un miroir puissant pour l’autre. L’autre se voit en moi. Il trouve quantité de réponses à mon contact: par exemple, ce qu’il est, et ce qu’il est capable de devenir. La direction qu’il est sensé prendre dans sa vie. Je découvre que je trouve mon sens en aidant les autres à trouver le leur ! Récemment, j’ai aussi découvert des informations précieuses sur mon PHS (primarly health system): comment je digère les infos et quelle façon de m’alimenter me convient le mieux, quel type d’environnement est bénéfique pour moi. Quel est mon moteur essentiel.

J’ai découvert que je peux être très organisée et efficace quand je suis seule, et quand je fais une chose à la fois. Je peux être très concentrée, mon sens pratique est directement proportionnel à ma motivation. Je suis introvertie mais je suis indépendante, ma solitude est choisie. Après presque 50 ans, je sais que j’ai des choses à transmettre au départ de ma propre expérience. J’ai acquis un certain recul sur la vie au travers de mon vécu personnel et je peux guider à partir de là. Je suis Générateur sacral 4/6 et j’adore ce que je fais. Chaque jour, je nourris ma passion et plus je suis en joie, plus j’attire à moi les belles personnes et les belles opportunités.

J’ai trouvé mon sens en arrêtant de le chercher. Et je suis en chemin pour continuer à honorer les éléments les plus importants de mon design: ma stratégie de répondre à la vie, c’est-à-dire de me laisser toujours plus porter par les suggestions qu’elle me propose, et de laisser mon sacral décider pour moi, à la place de mon mental.

Pour aller plus loin…

Lors d’une séance, je lis avec toi, ta carte personnelle. Ta boussole pour traverser ces temps houleux, une occasion de retour à soi, le début d’une aventure: s’autoriser à vivre sa nature. La séance est enregistrée pour infuser les informations en douceur ensuite (j’utilise de toute façon le HD en support de toute séance de coaching, tant il est catalyseur de transformation).