Pour aller plus loin…

.

Reset

Un trentenaire français qui est venu guérir un chagrin d’amour.

Un groupe de yogis sexagénaires hollandais.

Deux étudiants en dernière année de médecine qui préparaient un gros examen de synthèse de 4 années.

Un Quinqua français qui logeait là pendant qu’il tenait sa cahute de vin chaud au marché de Noël.

Une tournaisienne en quête de spiritualité (Amma, Mère Meera, et les autres, elle est comme moi, elle les a toutes « faites »).

Un responsable de département infirmier venu préparer son examen en analyse transactionnelle.

Un « postulant » moine, qui a travaillé toute sa carrière comme cadre dans le social, qui a eu des enfants, a divorcé et même s’il n’est pas autorisé à prononcer les 3 vœux des bénédictins, souhaite passer sa prochaine vie à se « mettre au service », à la bibliothèque et à l’accueil des pélerins…

 

Ce sont toutes les belles rencontres que j’ai faites en sortant de mon quotidien.

Et en prime, j’ai été super inspirée professionnellement parlant 🙂

 

L’environnement physique et relationnel, le changement d’habitudes au sens des rituels quotidiens, ça peut avoir un impact considérable sur ta productivité et ta créativité.

Je n’ai jamais autant aimé me lever aux aurores, partager mes repas à heures fixes avec des inconnus, être dans une pièce dénuée de tout, avec juste un point de lumière dirigé sur mes feuilles de papiers, comme pour m’aider à faire le focus et à mettre mes idées en lumière, sur un bureau et dans un espace où rien ne subsiste d’autre que l’essentiel.

Mon rapport au temps a changé. Là-bas, mes journées s’étiraient paresseusement au son des cloches qui rythmaient les 4 messes. Sortie de la course aliénante de tous les jours, j’ai eu l’impression de vivre une parenthèse qui a duré des semaines.

 

J’en ressors comme remise à zéro. Un reset de l’année qui se termine, un reboot pour démarrer 2018.

 

Je reprends les séances de coaching à mon nouveau tarif dès le 22 janvier. Les prises de rendez-vous sont à présent automatisées. J’ai créé un super groupe fermé sur facebook (« Il suffit d’une étincelle »). Mon site internet sera remis à neuf début janvier et je te concocte un super programme « d’orientation pro » (mais c’est bien plus que ça) en ligne, qui devrait démarrer début février.

Je suis pleine de reconnaissance pour ce que 2017 m’a apporté, à travers ses petits croche-pattes qui m’ont fait grandir. Je me réjouis de tout ce qui s’annonce.

 

Et je te souhaite plein, plein, plein de beaux projets « sens » pour l’année qui vient, je te souhaite de t’aimer encore plus et d’être encore plus heureux. Rien que ça.

 

Stay tuned…

Categories:

A lire aussi

procrastination ou paresse

Procrastination ou paresse ?

femme

Prendre sa place de femme

Vive la pensée positive?

La pensée positive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos

J’aide les personnes sensibles à trouver leur sens, afin qu’elles prennent leur place dans un monde qui n’attend qu’elles.

.